Incontinence et fuites : comprendre la cause du mal pour mieux le guérir

Les informations ci-dessous ne peuvent en aucun cas se substituer à une consultation auprès d'un médecin. Elles ne peuvent non plus constituer un diagnostic, lequel nécessite un examen auprès de son médecin traitant. Ce contenu n'est présenté qu'à titre informatif afin de faciliter le dialogue avec un spécialiste lors d'une consultation.

Une incontinence urinaire, on parlera également de fuites urinaires, est un trouble qui se caractérise par des pertes incontrôlables et accidentelle de l'urine de façon diurne ou nocturne. L'incontinence peut toucher aussi bien les hommes que les femmes, quelque soit l'âge. Elle est dûe à un trouble physique et son origine peut être divers selon les cas. Les fuites urinaires (l'incontinence) n'est pas une maladie, mais une réaction ou une résultante d'un problème physique qui touche bien souvent le plancher pelvien.

Les différentes causes d'une incontinence urinaire et des fuites urinaires

Il existe différents facteurs ou origines qui peuvent expliquer une incontinence urinaire qui génère des fuites urinaires :

  • Incontinence d'effort : est causée lorsque la personne réalise un effort, les muscles sont alors solicités et la pression qui peut être effectuée sur les muscles du périnée (qui contrôle la miction) peut provoquer la fuite urinaire;
  • Incontinence par impériosité : causé par le simple fait que la personne ne peut retenir son envie pressante, ces incontinences sont dûes à une urgence mictionnelle ou à une instabilité vésicale;
  • Incontinence après un acte de chirurgie : une incontinence urinaire qui est causée par un acte chirurgical raté, ou qui de part sa nature même aurait causé des dommages au périnée. Un accouchement n'est pas à proprement parlé un acte chirugical, mais il peut causer des problèmes sur le périnée (notamment si la femme passe par une césarienne).

Le problème peut donc venir du plancher pelvien (ou périnée), mais également d'une autre partie de la structure qui gère la miction : les sphincters (qui sont des muscles à la base de l'urètre), le détrusor qui est la couche musculeuse de la vessie et le système nerveux qui contrôle ces différents muscles.

Traitements et solutions contre l'incontinence

Si vous avez un trouble quelconque lors de la miction (acte d'uriner), ou que vous n'arriver plus à contrôler cette fonction quotidienne indispensable, vous devez consulter votre médecin généraliste ou un spécialiste. Dans la plupart des cas des solutions simples existent pour contrôler avec succès votre urètre et votre miction. Si vous avez laissé traîné le problème plusieurs mois ou année, il n'est jamais trop tard pour y remédier.

Lorsque le problème vient d'un dysfonctionnement du périnée chez la femme, il est possible de remuscler le plancher pelvien à l'aide d'exercices (voir Exercices pour muscler le périnée)

Fuites urinaires chez l'homme et chez la femme

L'incontinence touche plus souvent les femmes que les hommes, ainsi dans certains pays 1 femmes sur 4 sont atteintes, et 1 femmes sur 3 lorsqu'elles dépassent l'âge de 60 ans. La raison est pûrement anatomique, en effet l'urètre de la femme est plus court que celui de l'homme et un grand nombre de cas d'incontinence urinaire est causé après l'accouchement. Les hommes sont ainsi deux fois moins nombreux à avoir ces problèmes de fuites urinaires, les femmes représentent 75% des cas d'incontinence urinaire.

Pour parler concrêtement en France plus de 3 millions de femmes sont concernées par les fuites urinaires(certaines études parlent de 6 millions). Ce chiffre est certainement en dessous de la réalité car beaucoup de femmes n'osent pas en parler. Cette population est répartie sur tous les âges :

  • Entre 20% et 35% des femmes qui n'ont pas eut d'enfant;
  • Entre 20% et 30% des femmes de moins de 30 ans;
  • Entre 30 et 50% des femmes âgées de plus de 30 ans.